AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Lucas Powell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Lucas Powell   Lun 1 Fév - 23:36

Citation :
L'aéroport a été pris d'assault par de dangeureux terroriste. Enfin, c'est ce que les humains croient! Les idiots!

Sachant qu'il s'agit plutôt d'un amusement «mon avion vole mieux que le tien» de Shayatins, tu y es déployés pour faire un rapport. Tes ordres? Resté à l'écart de tout danger, simplement regarder et noté. Éloigné les humains aussi.

Par contre, dans l'aeroport, tu vois une drôle d'énergumène. Tu connais son nom pour l'avoir vu dans des dossiers mais sans plus.



Un Ami pour jouer!!! à toi! brighteyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lucas Powell   Mar 2 Fév - 1:04

C'était pendant une magnifique matinée, Lucas était partit à l'aéroport international de San Francisco. Le jeune homme se dirigeait pour une raison très simple, la structure était soi-disant prise pour cible par des terroristes. Powell fut envoyer sur place, mais non pas pour sauver ou secourir les civils sur place et encore moins affronter les Shayatins responsables du bordel. Sa mission était la plus simple possible, c'est à dire observer et prendre le maximum de données sur les êtres sur place.
Grâce au moyen de l'organisation, le jeune homme arriva assez vite sur place, même avant les forces de police et autres organismes de sécurité du pays. Une chose plutôt bonne, car avec eux dans les parages, le carnage allait être assurer.
Mais évidement, il y avait déjà des gens dehors qui hurler comme des fous. Sans attendre le Watcher fonça vers eux et leurs indiqua de filer le plus loin possible de l'aéroport. Il fallait éloigner les gens le plus possible des monstres qui s'amusaient. C'est quand il arriva au niveau de l'entrer, que les choses commençaient à se corser. Powell devait entrer sans se faire repérer par les Shayatins, mais il ne pouvait pas les apercevoir ou même entendre quoi que se soit. Lucas prit son courage à deux mains et entra dans le hall vide de monde. Mais il ne resta pas longtemps planter là par peur de se faire voir par ses ennemis. Il sauta par dessus de l'un des comptoirs et se planqua.

Mince je suis où?

Il prit un plan du bâtiment, qu'on lui avait donner juste avant qu'il parte pour cette mission. Les immortels étaient de l'autre côté de sa position et il devait faire vite, avant qu'ils finissent leurs jeux et qu'aucuns renseignements ne soient récoltés. Le Watcher avait prit un pistolet au cas ou, il vérifia une dernière fois que celui-ci était charger et regarda au dessus du comptoir pour voir s'il n'y avait personne en vue. Heureusement pour lui aucuns ennemis dans son champ de vision, il partie donc en direction de la position adversaire. Pendant sa course le charmeur rencontra quelques personnes terrorisés dans un coin, grâce à ses indications ils partirent sans danger vers la sortir. Il ne pouvait pas faire plus pour eux, il était lui même en grand danger juste en venant ici. Lucas arriva enfin à un point d'observation assez intéressant pour remplir sa mission. Le jeune homme prit ses jumelles et regarda avec sérieux ses empêcheurs de tourner en rond. Pendant qu'il prenait des notes, il ne put s'empêcher de faire quelques blagues dans sa tête.

Comment reconnaît-on un Shayatins dans un aéroport?

Puis il se répondit à lui même.

Facile c'est le seul qui applaudit quand un avion s'écrase.
Bon c'est nul, mais c'est sûrement le niveau de leurs blagues...


Au moment où il sortit cette mauvaise blague, il aperçut dans son champ de vision un mouvement. Sans attendre, Lucas prit son arme en main et ne fit aucun bruit. L'homme était bien planquer, mais il ne fallait pas être trop confiant. Sauf que le temps entre le moment de sa prise de conscience du mouvement devant lui et le temps qu'il se mette en place, la personne avait put le voir. En plus de la chaleur et de la lumière sortir de son amulette, signe que la personne à proximité était bien une immortelle. Sûrement un Shayatin, mais il ne pouvait rien de sa position, il n'avait plus qu'à espérer que celui-ci ne le repère pas. Mais en bougeant un peu la tête et avec l'avancer de cette personne dans son champ de vision, le Watcher vit que c'était une femme. Quand elle tourna la tête, il reconnu tout de suite le visage de cette jeune femme. Enfin jeune c'était un bien grand mot, car il avait pas loin de lui une Alväne, un être immortel comme les Shayatins, mais du côté des gentils. Lucas avait vu le visage de cette femme dans les archives de l'organisation et elle avait pour nom « Opale », mais il n'en savait pas plus sur son sujet. Il rangea son arme et décida d'aller lui parler. Il se leva et sortit de sa cachette pour se diriger vers elle en restant tout de même sur ses gardes.
Arrivait à quelques mètres de la fille aux cheveux blonds, il l'interpella avec un voix assez basse.


Salut. Opale c'est ça?
Je suis un Watcher, que faites vous ici? Vous n'allez quand même pas combattre les Shayatins ici?


Mais le jeune homme ne pouvait pas s'empêcher de draguer, surtout devant un si jolie brin de fille.

On vous a déjà dit que vous avez des yeux magnifiques? J'ai vu un café non loin de là, un verre ça vous dit?

Cela ne le gêna nullement, il avait fini sa mission. Il ne pouvait pas en apprendre plus sur les immortels qui jouer aux avions. Par contre il faut encore s'occuper des humains encore vivant dans l'aéroport, mais il n'y en as sûrement plus dans la partie suivante. Mais Powell avait vu d'un coup de l'œil des mouvements vers le café, mais sa mission étant plus importante à se moment là, il n'y était pas aller. Conduire la charmante jeune femme vers le café et sauvait des vies humaines en même temps était un bon plan.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lucas Powell   Mar 2 Fév - 1:51

La la laaaaaa, La la laaaa! Les avions! J’aime les avions! Les voir dans le ciel s’envoler, faire des atterrissages! Oh! Et en voilà un qui… qui… fait des ronds? J’aime les ronds! Il est drôle! Et celui là aussi! C’est un concours! C’est joli! On dirait des oiseaux!

Le parc était verdoyant, et la journée exquise. Sur le banc de parc, la jeune Opale regardais le ciel, tout en chantant des chansons enfantines. Elle tentait de se remémorer ses dernières semaines, qui s’était passé comme tout ses derniers siècle : Paisiblement. Le sourire fendue jusqu’au oreille, elle admirait les nuages, auxquelles elle attribuait des noms, et les avions, chef d’œuvre d’ingénierie qu’elle ne pouvait quitter des yeux. La valse que deux des avions venaient d’entreprendre captivait la jeune fille. Déjà que ces monstres de métal volaient, qu’ils le fassent avec autant d’élégance la surprenait!

L’envie des admirer de plus près se faisait sentir chez la petite Alvane, qui loin de se douter qu’il n’était pas naturel que ces oiseaux métalliques se comportent ainsi. La pensée venait à peine d’effleurer son esprit que déjà elle était à l’aéroport, seule.


***


Ah le soleil! Le quitter pour m’enfermer dans un tel endroit, c’est dur! Mais les avions! Tiens! Personnes! C’est les vacances? Youhou!!!

L’endroit était désert, et autour d’elle pas un chat. L’alarme avait été donner, et les contrôleur, impuissant, regardait ce qui se passait. Comment cela était-il possible? Qu’attendait les terroriste mais surtout : l’aéroport allait-il servir lui-même d’atterrissage? Dans la tour de contrôle, le nom des personnes a bord commençait à arriver. Des vieux, des adultes et parmi eux quelques enfants. Les analystes scrutaient la liste essayant de se convaincre d’une explication logique. Lequel de ces passagers avaient-il pris le contrôle de l’avion?

Les messages qui leur parvenaient étaient chaotique. Le pilote sous l’effet de choc. Mais pourquoi disait-il qu’il n’avait plus le contrôle de l’avion? Pourquoi dans cette panique, personne ne trouvait de solution?

Et dans cet aéroport, sans que personne ne le sache, subsistait deux témoins de la scène. Le watchers et une petite mademoiselle, voltigeant et dansant alors que les caméras étaient sur elle. Heureusement que la sécurité avait autre chose à faire car comment aurait-il pu expliquer ce sourire?

Elle s’arrêta un instant, et plaqua son nez contre la vitre. Maintenant plus près de son objectif, elle pouvait voir les avions un peu mieux. Ce fut un bruit derrière elle qui la fit sursauter. Vivement, elle se retourna pour faire face à… un watchers?


- Tu… tu… connais mon nom!

Elle avait plaqué ses mains sur sa bouche, les yeux écarquillés de surprise. Une surprise qui disparut lorsqu’il se présenta. Un Watcher! Un de ces drôles d’humain qui portait des médaillons! Et dire qu’elle n’avait pas le droit de les approcher! De leur parler! Et lui… il la connaissait! Le sourire revint sur son visage, réalisant la CHANCE qu’elle avait! Et c’est alors que les autres paroles du délicieux jeune homme résonnèrent dans sa tête. Combattre…

Elle tourna la tête vivement vers le ciel, réalisant que depuis un moment, c’était l’œuvre de Shayatins qu’elle admirait! Oh les méchants!


- Quoi! QuoI! Les humains… ils ne sont… sont… sont…. Pas en dangers j’espère !!!

Mais la vérité lui sautait au yeux : Il l’était bel et bien! Quoi faire. QUOI FAIRE! La panique, celle qui s’empare des gens qui ne sont pas habituée à l’action s’empara d’elle. Appelez les copines? Trop tard! Les combattres… comment… comment…Mais les paroles du jeune homme la sorti de ses pensée. Aller prendre un café?

-Merci!

Le sourire rayonnant, déjà de retour malgré l’horreur de la situation.

- Je … je n’ai pas le droit de parler au Watchers.

Ni au shayatins en fait, et pourtant son seul ami en était un!

- Mais… avec… plaisir….

Un sourire gêné, elle mit les mains derrière sont dos.

Ce fut le bruit des sirènes de la place qui la remis sur la bonne trace. Pense vite! Pense vite!

Et puis…

Le Watchers et l’Alvanes se retrouvèrent dans l’un des avions. Les cris de paniques leur parvenaient et le plancher était instable. Mais pourquoi dont les avait-elle téléporter dans le pire endroit où ils auraient pu être? Parce que… d’entre tous, Opale était sans doute l’Alvane la plus irréfléchis de toutes. Mais au grand malheur de ses professeurs, ses actes finissaient souvent par tomber juste car en face des deux arrivants se trouvait un homme calme. Trop calme pour être un simple humain. Le collier d’Opale brûla… Le Shayatins qui avait pris le contrôle de l’avion les avaient sans doute repéré aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lucas Powell   Mar 2 Fév - 11:48

La jeune femme fut surprise que l'homme connaisse son nom, le geste qu'elle fit ensuite en mettant la main sur sa bouche l'amusa beaucoup. Un petit sourire au coin des lèvres, il la fixa est rigola intérieurement à cause de ses changements d'expressions assez surprenantes. Quand il parla des humains, elle avait l'air un peu paniquer pour leurs sécurités, une chose assez banal pour une Alväne, mais Opale avait l'air vraiment paniquer. La jeune femme n'avait peut-être pas l'habitude de se retrouver seule face au danger et cela commencer vraiment à être dangereux, pour eux deux et les civils. Puis elle lui répondu à sa question pour aller boire un café, mais le mot était plus un quelque chose qui était sortie naturellement. Comme-ci elle n'avait pas vraiment écouté et qu'il l'avait sortie de ses pensées. Mais elle revenue vite sur terre, en disant qu'elle n'avait pas le droit de parler avec des Watcher. Ce qui amusa assez Powell, la jeune Alväne était si mignonne quand elle était toute paniqué. Même s'il parler avec l'immortelle le Watcher était sur ses gardes, prêt à toutes attaques ennemis. Il répondit à la jeune femme sur un ton amusait.

Pourtant, vous me parlez depuis le début.

Il pensait déjà à la prise de bec qu'il allait avoir avec Derek apprenait son geste et sa mise en danger, juste pour parler avec une charmante fille. Et on peut ajouter aussi le fait que celle-ci était une immortelle, n'arrangeait rien au problème. Au moins il avait de la chance, il n'y avait personne d'autre que lui ici, donc peut-être une chance que le chef ne le sache pas. C'est les paroles d'Opale, acceptant finalement sa proposition qui le sortir de ses troubles intérieurs. Celle-ci avait l'air assez gêner, c'était trop mimi, une fille avec un sourire sur le visage était vraiment une chose incroyable. Mais des sons de sirène retentirent et arrivèrent jusqu'à eux. Il regarda tout autour de lui et sortit son pistolet, mais en un instant il ne se retrouvait plus dans l'aéroport. Le sol sous ses pieds bougeaient, des cris et des hurlements partout autour de lui.

Mais bon sang je suis où là?!!

Il réalisa vite qu'il était dans un des avions qui servait de jouer aux Shayatins, mais comment c'était-il retrouver ici en un instant. L'appareil tanguer tellement qu'il du s'accrocher à un des sièges pour ne pas tomber sur le plancher. Lucas était pas mal désorientait par cette petite téléportation non prévue, il regarda tout autour de lui et ne vit que des gens paniquer et de la peur dans leurs yeux. C'est peut-être cette peur qui fit revenir le jeune homme sur la terre ferme. Powell comprit vite que c'était l'Alväne qui était responsable de sa téléportation, mais à quoi penser cette fille. Elle les emmena dans le pire endroit qui pouvait exister en ce moment. Bon il dramatisa un peu la chose, mais il n'allait pas être facile de s'en sortir maintenant, surtout qu'il était de son devoir maintenant de sauvez les gens de cet avion. Après avoir reprit ses esprits, il chercha un peu Opale du regard, mais la fille aux cheveux blond était toujours à ses côtés. Le Watcher ne l'avait pas remarquer, il était dès fois tête en l'air, mais il vit alors qu'elle était entrain de fixer quelque chose. Lucas suivit son regard pour voir de quoi il en retournait. Avec une grande surprise, il vit alors un homme en face d'eux, ce dernier avait l'air super suspect et l'amulette accrocher à son cou en dessous de sa chemise lui donner raison. Le mec juste devant n'était pas un être humain, mais un Shayatin.
La première réaction de Powell fut se mettre à l'abri derrière un siège de l'appareil, il n'était pas comme Opale, un immortel. Un seul coup pouvait lui être fatal et il avait pas trop envie de se battre surtout avec un avion rempli de civils.
L'arme près de lui, il s'adressa à la jolie demoiselle, il savait qu'avec son aide quelque chose était peut-être possible.


D'abord, merci de nous avoir envoyé en territoire ennemi. Mais on va faire avec, tu as du remarqué toi aussi que le mec en face était pas très fréquentable. Tu crois que si je te couvre, tu peux l'avoir?
Ou je l'occupe et tu sauve les gens prisonniers.
On est un peu dans le pétrin, il y a trop de gens ici pour avoir un vrai combat, mais le terrain peut-être à notre avantage.
Aussi non tu le trouve plus ou moins mignon que moi?


Il était difficile de faire un choix, mais le plus important était de tuer le Shayatin, de toutes manières si on ne le tuer pas maintenant, les gens dans l'avion allaient mourir. Mais s'il y avait un moyen de les sauvaient et en même temps tuer l'immortel, il fallait prendre cette chance. La décision revenait à l'Alväne qui était dans le cas présent la seule personne capable de tuer l'homme qui contrôler l'appareil. Lucas était prêt à sacrifier sa vie pour tuer l'ennemi, si cela permettait de sauver des gens que l'autre va tuer en s'en sortant. Powell était sur ses gardes et attendait la réponse de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lucas Powell   Mar 2 Fév - 14:21

C'est bon pour nous, Lucas Wink

A un petit détail près, les Alvänes et les Shayatíns portent leur pierre-gardienne en bague et non en collier (ça c'est les watchers)... Ceci dit Opale (*gronde*) a fait l'erreur la première, et de plus c'est un mini-détail, donc aucun souci !

Test Validé

Tu peux passer à l'étape suivante : ta fiche !
A très bientôt Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lucas Powell   Mar 2 Fév - 14:34

Merci, je vais m'y mettre tout de suite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lucas Powell   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lucas Powell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth Playground :: Test RP Validés-