AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Défi] Ca va déch... déch... déchirer ce soir ! [Keran]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dark
* Master of Raleur *
avatar

Messages : 19598
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 35

More Informations
Age: 32 ans - 4566 ans
Pouvoirs: Téléportation, Télékinésie, Suggestion, Désintégration, Aérokinésie, Electrokinésie

MessageSujet: [Défi] Ca va déch... déch... déchirer ce soir ! [Keran]   Sam 9 Jan - 2:15

Une semaine… une longue semaine qu’on attendait Keran et moi, que nos satanés bracelets se rechargent à fond ! C’est vrai qu’on avait pas lésiné à notre dernière descente sur Terre, mais de là à ce que ça mette autant de temps, c’était lourd bordel ! Mais bon, inutile de se prendre la gueule là-dessus… on était enfin prêts à partir ! J’avais retrouvé mon pote au château, il était en retard, comme d’habitude en fait.
On était tel deux gamins sur le point de faire une méchante fête, ou d’assister à un concert en VIP. A peine nos regards s’étaient croisés qu’on agitait chacun notre poignet pour montrer que le bracelet était d’attaque. Certes, on était pas seul devant le château, y avait toujours des Shayatins plus ou moins lèches cul ou suspects… – si vous me permettez le jeu de mot –, dans les parages. Mais vous n’imaginez pas à quel point, on en avait rien à secouer… mieux, on attendait qu’une seule chose… une remarque, une provocation, un simple regard qui ne nous aurait pas plu, pour foncer dans le tas.
Des têtes de cons nous ? La flatterie ne vous mènera nulle part, donc laissez tomber !

Salut ma poule ! La forme ? Prêt à faire un carnage comme jamais on a fait ?! Demandais-je en esquissant un sourire.

A sa réponse, on fixa le lieu de notre périple… enfin… le premier quoi ! J’avais choisi… la caserne des pompiers, je m’étais dit que, vu qu’on allait foutre la merde un peu partout entre feu et explosions, autant les neutraliser tout de suite ! Bien sur, on resterait sport… on les tuerait pas tous, bon plus aucun véhicule roulerait, mais on en laisserait en vie – du moins le temps de notre jeu –, histoire qu’ils se fassent insulter par les passant pour leur incompétence flagrante.
Aussitôt arrivés sur les lieux du futur drame… je lançais à la cantonade :

Messieurs dames, votre attention s’il vous plait, les issues de secours sont bloquées… A peine avais-je dit ça qu’avec Keran nous avions – par télékinésie – fermés toutes les issues. Inutile de paniquer, nous sommes là pour vous expliquer le déroulement concernant les journées qui arrivent. Dis-je d’un ton sérieux, presque solennel.

Bien sûr, à la fin, quoiqu’il puisse arriver… ils crèveraient, mais leur laisser un espoir et surtout les rendre fou, et les fatiguer avant de les tuer… et avec le sourire s’il vous plait, était jouissif ! Inutile de se montrer méchant, et de donner une fausse image… à savoir celle du mec qui fait ça à contre cœur. On adorait tuer, ôter les vies des gens qui passaient la leur à sauver celle des autres. Pathétiques marionnettes, sans but ni vie, gardant espoir d’un monde meilleur. S’ils nous faisaient pitié, ils ne cessaient de nous émerveillés par leur connerie débordante… Keran prit la suite des opérations…


Dernière édition par Dark le Sam 9 Jan - 2:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lost-in-chicago.forums-actifs.com/
Keran
Prince des Emmerdeurs
avatar

Messages : 18329
Date d'inscription : 18/11/2009
Age : 35

More Informations
Age: 32 ans/4665 ans
Pouvoirs: Téléportation / Télékinésie / Pyrokinésie / Frayeur / Illusion / Désintégration

MessageSujet: Re: [Défi] Ca va déch... déch... déchirer ce soir ! [Keran]   Sam 9 Jan - 2:25

Bon sang, ce que la vie pouvait paraître longue lorsque l’on était dans l’attente d’une recharge complète de batterie pour pouvoir s’amuser peinard, sans crainte d’un souci technique qui pourrais contraindre à passer le reste de sa vie sur une terre aussi peu accueillante et chaleureuse que l’était la ville de San Fransisco. En comparaison avec Nosgoth, la vie sur terre était d’un ennuie mortel, c’était sans doute la raison pour laquelle aucun humain n’avait tenu plus de 150 ans et Keran les comprenaient aisément, 100 ans c’était déjà bien assez long vu ce que la terre avait à leur offrir. Des grattes ciel à perte de vue, des humains dispersés aux quatre coins de la ville, aucune taverne, aucun cimetière

Les corps des morts étaient entreposés sous terre, à l’abri des regards … franchement à quoi bon les tuer, s’ils n’avaient même pas la possibilité de contempler des cadavres en décomposition ? Ou était le plaisir ? N’y avait-il rien de plus beau à contempler qu’une tête exposé sur une tige, les yeux exorbités, les lèvres gonflées, le teint bleuté et observer au fil des jours, les vautours, ces somptueux rapaces, grignoter un à un des morceaux de cervelles et voir le sang coagulant sur les joue jusqu'à rendre le visage presque méconnaissable ?

Rien qu’en y pensant il réprima un frisson de dégout envers la ville, jetant un œil à son bracelet pour s’assurer une fois de plus qu’il ne prendrais pas le risque de rester bloqué là bas. Il finit, avec quelques minutes de retard par rejoindre son meilleur ami devant le château et les deux hommes décidèrent d’un commun accord de commencer leur périple par la caserne des pompiers de la ville. Ils ne tardèrent pas pour se téléporter là bas, avec le temps ils avaient appris à maitriser la téléportation et était à présent parfaitement capable de choisir leur destination…sauf à de rares exceptions, mais bon…

Ils atterrirent au milieu du hangar, sous les regards ébahis et apeurés de certains. Dark enchaina très vite avec les présentations, à sa manière à lui, très théâtrales et mélodramatique comme il avait pour habitude de le faire, ce qui lui arracha un petit sourire. Les portes claquèrent une à une sous le pouvoir des deux hommes, la porte électrique s’abaissa, tandis que lentement, Keran s’éclaircissait la voix pour prendre la parole à son tour.

Durant le petit laïus de son ami, son regard avait parcourus le hangar, 4 camions étaient en place, deux semblaient manquer à l’appel…dommage, ce n’était pas aujourd’hui qu’ils pourraient se faire toute la caserne. Ouvrant les bras en grand, Keran commença d’une voix légère et un brin amusée.

Un ami nous as dit qu’ici nous avions à faire à des gens ultra entrainés pour combattre le feu

Il fit apparaître deux flammes au bout de ses doigts, jouant avec elles, agitant les mains de haut en bas à la mode « broches ». Tournant la tête, il fixa Dark, comme pour qu’il confirme ses dires.

Alors forcement, puisque nous croyons que ce que nous voyons…on s’est dit, pourquoi ne pas aller vérifier par nous même.

Joignant le geste à la parole, les flammes partirent comme une trainée de poudre recouvrir les murs latéraux, embrasant les étagères ou était entreposé, hanse, casque, tenue et tout l’accessoire du parfais pompier. Pauvres humains, qui tellement apeurés restaient statiques devant le fléau que le feu pourrais provoquer dans la caserne. Ce qu’ils pouvaient être con franchement et çà se dit « soldat du feu » *mes genoux oui ! Soldat des glands, serait plus approprié*

Très vite un homme, probablement le chef, réagis et commença à aboyer ses ordres à ses subordonnés pour que ces derniers arrête l’incendie.

Cool, on a failli attendre, murmura le jeune prince à l’attention de Dark..

Vous êtes qui les deux gu-gus ?

Fronçant les sourcils, il utilisa la télékinesie pour plaquer l’homme au mur à 2 mètres du sol. Plait-il ? Considère nous comme deux sceptiques qui sommes venus vérifier la véracité des propos d’un confrère…Levant de nouveau les mains, il envoya l’homme valdinguer au milieu des flammes…son corps heurta une étagère qui s’écroula sur lui, le rendant prisonnier des flammes.

Satisfait, il se tourna vers les autres membres de la caserne qui s’étaient de nouveaux stoppés pour voir leur chef cramer dans les flammes. Il grimaça, à ce rythme là il ne leur faudrait que deux petites minutes pour exterminer la caserne de la carte …

Dark ma caille, tu m’avais promis de l’action etc… Mais là on s’emmerde grave ! T’es vraiment le roi des blaireaux, incapable de choisir un lieu bien !

Il le pointa d'un doigt accusateur..C’est la dernière fois Darky, que tu choisis notre destination…Tu devrais peut être leur suggérer quelques petits trucs, histoire que ce soit plus fun….une rébellion ?


Dernière édition par Keran le Jeu 1 Juil - 23:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dark
* Master of Raleur *
avatar

Messages : 19598
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 35

More Informations
Age: 32 ans - 4566 ans
Pouvoirs: Téléportation, Télékinésie, Suggestion, Désintégration, Aérokinésie, Electrokinésie

MessageSujet: Re: [Défi] Ca va déch... déch... déchirer ce soir ! [Keran]   Sam 9 Jan - 2:36

J’observais Keran, nous étions d’humeurs à faire le show… Pardon ? Comme d’habitude ? Oui bon admettons, mais aujourd’hui c’était malgré tout différent ! Nous nous étions jurés de faire le pire carnage possible. Celui qui marquerait à jamais notre vie de Démon, celui dont on se souviendrait avec nostalgie, bonheur et délectation. Celui pour lequel on serait réputé – encore plus, dans la mesure du possible – à Nosgoth. Car oui, sans vantardise aucune, nous n’avions pas laissé notre part aux chiens depuis la première fois que nous avions foulé le sol de leur Terre risible de bons à rien. Bref, cette descente s’annonçait comme l’une des plus mémorable, aussi il était normal d’y mettre les formes. Il sollicita une intervention de ma part, étant le meilleur ami, je m’empressais de confirmer ses dires :

A l’écouter, vous étiez presque des héros… ce qui nous a beaucoup amusé et surtout intrigué. Dis-je en balayant les bons à rien du regard.

Hop, j’avais fait ma part, je laissais de nouveau mon pote gérer la situation et s’amuser à semer la zizanie dans la caserne… et là, c’était le drame ! Enfin pour eux ! Moi j’esquissais un sourire reflétant mon engouement pour ce qui se déroulait sous mes yeux. Keran mettait le feu avec une telle classe… et une si grande facilité que de voir les petits insectes courir dans tous les coins, ne sachant trop quoi faire sans les ordres du chef était à se pisser dessus ! Tiens d’ailleurs… tout en choisissant un pompier au hasard :

**Tu veux uriner sur le feu pour l’éteindre.**

Mon dieu qu’ils étaient faibles… c’est alors que leur capitaine donna les marches à suivre ! Ah regardez le avec sa tête de vainqueur, l’air con comme pas possible voir imbus de sa personne… Encore un qui devait pas se prendre pour de la merde sous prétexte qu’il était gradé ! C’est alors qu’il nous interpella…

Les 2 gugus ? Mais il se prend pour qui ce sac à merde bipède ?! Répondis-je à ma poule.

Mais mon pote était déjà sur le coup, lui non plus n’avait pas du apprécier la familiarité dont avait fait preuve ce boulet ! Non mais après tout c’est vrai, c’était quoi ce bordel ? Putain c’était nous les Shayatins les soit disant « gros vilains méchant pas beau » pour utiliser le vocabulaire élaboré de ces pucelles d'Alvänes, et pourtant NOUS, nous étions polis, civilisés ! Alors que l’autre naze là, le capitaine caverne, elle était où la courtoisie dans sa phrase ? Pas un bonjour, pas un s’il vous plait, pas un merci ! Rien ! INGRAT !
C’est là que je du intervenir, faisant exploser un téléphone sur le mur.

Non ! On ne triche pas, on ne demande pas de renfort, après tout, on est que 2 nous ! Le pompier me regarda hébété… pauvre tâche va !

Je fis exploser les moteurs des camions, entendant que certains mettaient le contact :

Non plus ! Interdiction de fuir… faites un peu preuve de fierté que diable !

Keran commençait déjà à faire le ronchon… bordel, il n’était pas vrai celui là ! Jamais content… sous prétexte que je n’avais pas laissé monsieur choisir la destination, c’était forcément de la merde.

Franchement ma poule, t’es qu’un rabat joie, tu te lasses à une vitesse ! C’est énervant… regarde l’autre con qui se brûle la nouille en essayant d’éteindre le feu, c’est pas sympa ça ?! Tu ne sais plus profiter des petites joies que la vie nous offre, tu veux que je te dise ? Plus ça va, et plus tu ressembles à ton père !

Je savais que ça, ça le ferait chier ! Mais bon, pour faire amende honorable, j’utilisais mon pouvoir pour que tous cherche à le dépouiller et à s’en prendre à lui !

T’es prêt ma poule ? Hop c’est parti ! Par télékinésie je le mettais au milieu de tous les pompiers, sachant que tous avaient reçus « l’ordre » de le tuer.

Moi je m’accoudais à la barrière, et je contemplais le spectacle… je n’avais pas l’intention de me fouler et de bousiller l’ensemble de mes cartouches dans ce premier lieu d’une longue liste ! De plus, brillants combattants comme nous étions, nous n’aurions aucun mal à les tuer avec nos épées. Je vis un homme descendre le long d’une barre cylindrique… ainsi ils n’étaient pas tous en bas ? Alors que j’en vis un sur le point de glisser à son tour, je fis exploser la barre et le pompier s’éclata comme une merde au sol dans un bruit de craquement d’os.

*Pauvre chou ! Fallait apprendre à rebondir…* Pensais-je en l’observant crier de douleur tout en se touchant les genoux.

Ma poule ! Visiblement y en a au dessus, je reviens ! Sur ces paroles, je me téléportais à l’étage du dessus… une dizaine de gars étaient restés ici… dégainant mon épée, je me contentais de les provoquer verbalement pour qu’ils en viennent aux mains… inutile de les motiver par mon pouvoir de suggestion.

Bande de fions, c’est quand vous voulez, mais prenez des armes, sinon vous n’avez aucune chance.

A la vérité, même avec des armes, l’espoir que l’un d’entre eux me blesse, était nul. Cependant, ils m’écoutèrent, prenant des barres de fer, des battes de baseball, même 2 d’entre eux avaient des haches… youhou intéressant !
Ils fonçaient sur moi, je réceptionnais le premier par une esquive sur le coté tout en lacérant son dos et en appréciant son cri qui était pour moi comme un compliment, puis j’enchaînais avec le second qui arrivait, le décapitant purement et simplement, je mis un coup de pied au troisième afin de le faire reculer. Je pris la batte de baseball de celui qui avait perdu la tête… - sans avoir vu Suzette – et cette fois, c’est moi qui lançais l’assaut, un coup de batte en pleine face, une jambe tranchée, variant parfois, avec un coup de batte dans le genou et un bras de coupé ! Oui, j’aimais diversifier !
Après quelques instants, il n’en restait plus que 2, ceux avec les haches… c’était volontaire de ma part, j’avais tenu à garder les plus ingénieux niveau arme pour la fin. Histoire d’être à égalité avec eux, je lâchais la batte…

Vous êtes prêts bande de nazes ? Attention, je vous préviens, celui qu’abîme ma chemise, je le tue… Arf, même sans ça, vous êtes foutus t’façon. Ajoutais-je avec un sourire en coin.

Les 2 se regardèrent et vinrent vers moi ensemble mais sans précipitation, non… alors que l’un me faisait face, l’autre prenait place dans mon dos.

*Mais c’est que ces charognes puantes, auraient presque un soupçon de stratégie…*

L’homme devant moi fit une feinte – malheureusement pour lui, bien trop visible – aussi je fis une rotation tout en me baissant et en frappant un peu à l’aveugle mon adversaire de derrière. Il venait de perdre 50cms, c’était fendard… je le regardais tout en me foutant de sa gueule – y a pas de petits plaisirs –, mais sans oublier pour autant son pote qui allait sûrement vouloir venger ses camarades. Me retournant avec classe, je me redressais tout en faisant tourner mon épée dans ma main…

Allez viens, qu’on en finisse… au fait ? Tu préfères être enterré ou incinéré ? Demandais-je en mimant un intérêt quant à la réponse qu’il allait me donner.

Je n’eus qu’une grimace de rage en réponse… tant pis ! Je parais son attaque, lui fit perdre son arme et lui plantai la lame dans le ventre, nul doute, là il était bel et bien estomaqué ! Je fis sortir le tranchant tout en tournant histoire de charcuter un peu l’intérieur. Une fois complètement sortie, j’essuyais ma lame contre ses vêtements. Puis je fis un trou dans le sol.

Tu t’en sors ma poule ?! Je me penchais un peu sur le coté pour voir combien il lui en restait… plus que 3 apparemment, il avait l’air de prendre son temps et de toujours se faire chier, mais il arborait malgré tout un petit sourire moqueur, signe qu’il s’amusait un minimum.

Je me laissais tombé par le trou que je venais de créer, me réceptionnant avec souplesse, je m’adossais au mur.

Bon quand tu veux… décidément, ça devient barbant ma couille, j’ai l’impression de ne faire que ça … t’attendre, t’attendre, et encore t’attendre. Dis-je avec le sourire.

Histoire de passer le temps, j’entassais les corps en une pyramide sur le feu de Keran, je savais que je pouvais balancer tout ce que je voulais, ça ne risquait pas de l’étouffer. Un cri de douleur pousser par le dernier homme vint me sortir de mon semi coma…

Ouahou… nouveau record, seulement 28 minutes et 37 secondes pour tuer une poignée de pomplards tous plus patauds les uns que les autres.

Je l’applaudissais afin de parfaire l’ironie…

Pour quelqu’un qui semblait vouloir absolument changer de lieu, t’as pris ton temps… même le mien je dirais ! La suggestion que je leur ai insufflée t’a-t-elle plu ? Est-ce que le fils du grand Kain est satisfait ? Je mimais que je me pendais en même temps.

Si je reconnaissais les pouvoirs du père de mon pote, de notre roi adoré… - Arf, là inutile, c’est dans ma tête… - je n’en étais pas fan pour autant, et je ne sortais ce genre de connerie que pour faire chier Ker’, jamais je ne dirais ça sérieusement, ça me coûterait bien trop ! Bref, j’étais sur le point de proposer un autre lieu, quand je fus interrompu par un gémissement. J’éclatais de rire tout en lâchant :

Putain excellent, t’as même pas été foutu de tous les tuer ! Incroyable !

Là-dessus, par télékinésie je projetais un morceau de ferraille à travers le crâne du trouble fête. Son expression à présent figée, nous pouvions élaborer la suite des évènements ! Je me demandais comment j’allais lui balancer en pleine gueule de choisir… quoique ? Pourquoi chercher une façon plus ou moins correcte ?! On était entre couilles !

Mon con, à toi de choisir la prochaine destination de notre croisière… comme ça tu ne râleras pas, tu me feras pas chier etc… et bla bla bla ! Poursuivais-je avec mes mains imitant sa grande gueule !

Je te laisse 5 minutes pour réfléchir… pas comme le miroir hin… je vais piquer un somme et me réveille pas à ta première idée, ça sert à rien, on sait tous les deux qu’elle sera à chier, ok ?! Enchaînais-je avec un grand sourire montrant à quel point j’étais fier de ma connerie !

Je tentais de deviner quel endroit il allait proposer… j’avouais volontiers que pour ma part, je serais bien aller au cimetière afin de déterrer tous les cadavres… j’avais pu constater que les humains accordaient une importance démesurée aux dépouilles de leurs proches. Le zoo était exclu, on y avait été récemment… il y avait l’idée des flics pour rester dans le même acabit que les pompiers, ou mieux… un hôpital ! Pour jouer avec les malades, les docteurs et les infirmières… pour ces dernières l’amusement est d’un autre ordre néanmoins.
Bref, l’observant en restant contre le mur, je me demandais quel lieu allait-il privilégier ?!

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://lost-in-chicago.forums-actifs.com/
Keran
Prince des Emmerdeurs
avatar

Messages : 18329
Date d'inscription : 18/11/2009
Age : 35

More Informations
Age: 32 ans/4665 ans
Pouvoirs: Téléportation / Télékinésie / Pyrokinésie / Frayeur / Illusion / Désintégration

MessageSujet: Re: [Défi] Ca va déch... déch... déchirer ce soir ! [Keran]   Sam 9 Jan - 2:48

Quel horrible endroit que cette caserne de pompier, sa clarté, son aspect rassurant et cette luminosité et fraicheur émanant du lieu et de ses occupants, pleins de beaux mâles aux muscles saillant, rien d’étonnant à ce que ces pathétiques jeunes femmes viennent se pavaner devant cette bâtisse. A les entendre, on pourrait croire qu’il n’existe rien de plus beau sur terre, leur gloussement étant tellement significatif à la vue du beau camion rouge. Pourtant à l’heure actuel, ce qui était le plus jouissif pour les deux démons était de voir que ces « beaux mâles » ces « bêtes de muscles, des hommes d’actions » étaient complètements perdus, vide, abandonnés à leur triste sort. Pour un peu, il était sûr que bientôt il en entendrait certains faires appels à leur gentille maman…ridicule.

La répartition des taches, à saisir au sens propre comme au sens figuré du terme, se fit rapidement. Keran s’occupa du chef, homme à un rang à peu près égal au sien si on puis dire et Dark s’occupa des larbins, rôle à peu près égale … Alors qu’il venait d’envoyer le responsable valser au milieu des flammes et qu’il commençait tout juste à se plaindre auprès de son ami, ce dernier rétorqua avec entrain, lui désignant un pauvre pompier complètement obnubilé par le pouvoir du démon et qui persistait à pisser au dessus du feu. Keran suivis son regard, haussa un sourcil et revint sur Dark, l’air faussement convaincu, ce qui sembla l’agacer. Au fond de lui, il adorait s’engueuler avec son pote, car on pouvait le critiquer lui, Dark était pire, il râlait bien plus vite que lui et n’avait pas sa patience, loin de là. Pour preuve, la pique sur son « père » n’avait qu’un simple but, « le titiller » pour le forcer à réagir. Mais ce que Keran n’avait pas osé imaginer c’est que cet enfoiré serait assez fourbe pour utiliser ses pouvoirs contre lui. Il réussit sans peine à l’envoyer au milieu des humains, complètement surpris et ne s’attendant pas à sa de sa part, l’héritier n’avait tout simplement pas eu le temps de rétorquer et se retrouvait maintenant au milieu d’une dizaine d’homme, les yeux rougis et fixés sur lui. Se renfrognant et prêt à dégainer son arme, il haussa le ton afin de se faire entendre.

T’es vraiment la pire des daubes ! Tu le sais ça ?

Mais c’était comme s’adresser à un mur, leur regards se croisèrent et l’autre souriait à s’en décrocher la mâchoire, visiblement très fier de sa connerie. Ils n’eurent guère le temps de s’observer d’avantage, un homme dans un drôle de feulement, croisement entre une bête de foire et un homme à l’agonie, surgit devant lui. Il n’eut qu’à se décaler pour le laisser s’étaler comme une merde, ce qui lui permit de percevoir dans son champ de vision une barre de fer se diriger vers sa tête. Il l’arrêta d’une main jouant immédiatement de son pouvoir de Pyrokinesie, bloquant ainsi l’action de l’homme, la barre changea rapidement de couleur pour devenir bleu-orangé, le pauvre gars tenta difficilement de garder une certaine contenance, alors que sa main commençait lentement à rougir, la brulure fut si intense qu’il finit par lâcher prise. Keran en profita pour l’envoyer rejoindre son chef au milieu des flammes.

Bon sang, mais tu leur as donné quoi comme suggestion ? Dark ? Nop ! non ….sale enfoiré. Reste ici !

Trop tard, ce dernier, sans prendre la peine de répondre à sa question, venait de disparaître à l’étage. Alors que l’ensemble des hommes présent à son niveau, le regardèrent avec une drôle d’expression dans le regard. A coup sûr ce petit con venait de leur suggérer de se battre contre lui…et comme un sale traitre qu’il était il venait de se barrer, l’abandonnant à son triste sort. Bon bien sûr, il n’en ferait qu’une bouchée, ce n’est pas comme si c’était compliqué d’écraser quelques humains, aussi baraqués soient-ils. Mais c’était plus une question de principe !

Perdu dans ses réflexions il se laissa surprendre par un homme qui lui sauta sur le dos, tentant de l’étrangler de ses bras. *Pauvre fou* Se crispant, Keran vit rouge et d’un coup d’épaule qui ne lui demanda presqu’aucun effort il fit exploser l’homme dont divers morceaux se répandirent autour d’eux.

Et un de plus …

Poussé par le pouvoir suggestif de son compère, les hommes ne s’arrêtèrent pas pour autant. C’est un flot de soldat du feu qui s’abattit sur lui. Comme des soldats du feu sont « censés » maitriser le pouvoir qu’il adorait manier avec abus, il s’amusa à lancer des boules de feu sur les hommes s’approchant de lui, se téléportant à divers endroits pour facilement les surprendre. Bientôt le sol ne ressembla qu’a une sorte de magma en fusion ou il était bien difficile de trouver un endroit encore froid pour y poser les pieds. Mais bien qu’il ne s’agisse que de simples humains, il avait visiblement sous estimés leurs forces, car certains résistèrent, bien armé qu’ils étaient dans leurs combinaisons spécialement conçus pour.

Je te jure que lorsque tu vas revenir avec ta gueule d’abrutis…je vais te faire regretter d’avoir déguerpis.

Une immense explosion retentit à travers les murs de la caserne…stoppant aussi net les rares humains encore debout. L’ensemble des hommes présents au sol, Keran y compris, levèrent la tête lorsque la voix quelques peu rieuse de son comparse, se fit entendre. *Quand on parle du loup…on en voit la…* Ce dernier, venait visiblement de terminer son carnage et s’amusa de constater qu’une fois de plus c’était lui qui était en avance.

Dégainant son épée pour aller plus vite il reprit le combat avec plus de sérieux, ne laissant pas une chance aux humains de s’en sortir ou bien de le surprendre comme ils avaient pu le faire précédemment.

Tu ne connais pas le jeu de la toupie ?

Trop occupé qu’il était a faire une pyramide de corps, Dark ne prie pas le temps de l’écouter, ce qui n’empêcha pas Keran de partir sur ses explications.

Alors la toupie c’est hyper simple…

Il se tourna vers l’un des hommes, le plus robuste et le désigna du doigt.

Vous par exemple, vous serez un peu la pièce maitresse, si vous mourrez le jeu s’arrête net …si vous êtes le dernier survivant, vous aurez le droit de choisir le type de mort que vous préférez

Il tapa dans ses mains à plusieurs reprises, comme un homme souhaitant attirer leur attention.

Restons concentré s’il vous plait, maintenant on va voir le principe…Levant les mains en l’air il décolla du sol les trois hommes, les faisant rapidement tourner autour de lui, la vitesse s’amplifia jusqu'à ce que leurs corps ne deviennent qu’un amalgame de taches sombres. Le premier qui se prend un coup mortel à perdu !

Puisqu’avec le temps il avait acquis une certaine maitrise de ses pouvoirs, il n’avait pas besoin de conserver les mains en l’air pour continuer a les faires tourner, aussi il attrapa son épée qui était jusque là restée invisible pour l’œil de ces sombres crétins et planté au milieu du cercle formé par les trois masses corporelles, il s’activa, jouant de son arme d’acier pour frapper au passage ce qui pouvait passer devant lui. Un homme fut rapidement éjecté du cercle et aussitôt récupéré par Dark, qui semblait très concentré à sa tâche et l’élaboration de sa pyramide.

Le deuxième passa plusieurs fois devant lui et Keran dut bien reconnaître son échec lorsqu’il vit un doigt quitter le cercle. Ses coups n’étaient pas assez précis, il renouvela ses efforts mais c’est un bras avec une main complète qui tomba à ses pieds. *Bordel ! Pas fun du tout ça …alors quoi, concentre toi…* tournant sur lui-même il propulsa son épée en avant avec plus de force. Un morceau gluant et visqueux resta planté au bout de son arme. *Pouawww degueu …fais chier !* Il stoppa le massacre et un homme tomba a terre, tandis qu’un autre à moitié dans les vapes suite à son doigt arraché, tenait debout avec beaucoup de difficultés. Finalement il opta pour une méthode plus humaine et moins démoniaque, lui brisant la nuque de ses bras. L’homme eut le temps d’émettre un dernier râle avant que ses yeux ne se ferment.

Finis ! Et en plus il est mort en premier…ces humains alors, quel sens du sacrifice. Ca les perdra un jour ! Lâcha t-il en riant.

Secouant son épée dans tous les sens et la frappant sur le sol, il réussit à se débarrasser, sans devoir y mettre les doigts, du morceau de poumon qui ne semblait pas vouloir le laisser repartir sans lui. Tandis que Dark lui faisait gentiment remarqué le temps pris pour éliminer ces incompétents.

C’est surtout parce que tu as chié au début et qu’on a dut t’attendre pour démarrer. Alors n’ose pas venir me dire, que le temps qu’on a mis est entièrement de ma faute…ce serait du vice !

Cherchant du regard un torchon sur le sol cramé, il finit par se satisfaire en constatant un morceau de combinaison intacte, à quelques pas de lui. Se dirigeant dessus sans se presser il prit le temps d’essuyer tranquillement la pointe de son épée, faisant disparaître les tâches de sang. Dans son dos, il pouvait sentir le souffle chaud du feu, alimenté entre autre par les corps que Dark venait d’entreposer. L’odeur de chair cramée ne le dérangeait plus à dire vrai c’était devenu un plaisir, voir même un besoin. Au moins cette odeur avait le mérite de lui rappeler ses pouvoirs, sa qualité de démon et évoquait généralement de bons souvenirs entre lui et Dark. Comme la fois ou ils avaient cramé une famille entière, juste pour tester leurs pouvoirs.

***Flash-back***

Cela faisait presque deux mois qu’ils avaient commencés à descendre sur terre tous les deux, rapprochant les descentes autant de fois que leur bracelet le leur permettait. A cette époque leur pouvoir n’avait pas la capacité de maintenant et les deux démons, faisaient souvent preuve d’erreur. Un jour pourtant ils avaient décidés de venir tester leur dernière trouvaille. Une idée avait germé dans leur tête, l’alliance du pouvoir suggestif et de la pyrokinesie leur permettrait surement de renforcer la souffrance des humains. Manque de chance pour eux, la téléportation n’étant pas encore leur matière préférée, ils avaient atterris sur une air de repos…déserte ou presque. Un couple dans la quarantaine accompagné de leurs deux enfants, âgés approximativement de 7 et 10 ans étaient attablé à une table, sirotant leur coca et dégustant des sandwiches fait maison. Le principe était simple, faire disparaître les enfants sous le regard complice et amusé des parents.

Dark suggéra alors à aux parents de la petite famille de remonter s’enfermer dans la voiture, ce qu’ils ne manquèrent pas de faire rapidement, laissant, sur les conseils du démon, les deux enfants seuls assis à table. Ces derniers, faisant de gros yeux ronds avaient observé les parents et le chien monter en voiture et bloquer les portes. C’est alors qu’une boule de feu, peu discrète et certainement trop petite avait atteints les deux jeunes en pleine poitrine, enflammant immédiatement leurs vêtements. Des petits bras s’étaient agités et quelques hurlement avaient réussis à filtrer, mais la puissance ayant été mal contrôlé dés le départ, les flammes ne réussirent pas à en venir à bout. S’enroulant autour de leurs petits corps comme des lianes, elles n’avaient fait que leur provoquer de grosses brûlures, mais rien de mortels.

Les deux démons s’étaient alors observé et étaient venus s’asseoir sur le capot de la voiture, ne se préoccupant pas des parents qui assis à l’intérieur continuaient à sourire bêtement à leurs enfants, à présent allongés sur le sol et empli de tremblement.

Bizarre … le prof nous a bien dit qu’en théorie, il lui faut plusieurs jours à s’arrêter…et là tu vois bien que le feu n’a duré qu’une dizaine de minutes.

T’as merdé quelques part ma poule …

Ouep, ou alors c’est le prof qui s’est foutue de notre gueule, mais j’en doute.

Se retournant alors vers la voiture ils découvrirent les deux nazes qui leur faisaient de grand coucou.

Au moins la suggestion fonctionne du tonnerre…regarde moi ces têtes de cons.

Agacé il avait finis par cramer la voiture et les occupants avec. C’était l’une des premières fois qu’il avait sentis la chair humaine cramer par sa faute et cette odeur ne l’avait jamais quitté. Même après autant d’année, il se souvenait de cette première fois, chaque fragrance et du plaisir qu’il avait ressentis en voyant la peur sur le visage des deux enfants.

***Fin Flashback***

Quelques applaudissement le sortir de ses pensées, préférant ignorer les paroles qui accompagnait le geste, il se baissa tel un roi, laissant sa main partir en avant pour saluer les convives…ici en l’occurrence, sa tâche de pote.

Ton futur roi est honoré de la suggestion que tu as faite à ces pauvres humains. Si j’osais, je dirais que tu es comme le bon vin, tu te bonifie avec le temps.

Leur joute verbale finissait souvent par tourner autour de rôle de Keran sur Nosgoth …lui fils du roi et donc futur héritier du royaume en compétition directe avec sa jumelle Raven. De prince il n’avait que le titre, car rien dans son comportement ne laissait supposer que son rang, sa classe était différente de celle de Dark, son meilleur ami. C’était d’ailleurs l’une des raisons pour laquelle les deux hommes s’entendaient aussi bien, naviguant sur terre sur un même souci d’équité. A de rares occasion Dark s’amusait a se foutre de lui et Keran ne manquait pas d’en jouer également, quand il en avait l’occasion.

Ses réflexions furent interrompues par un survivant. Il haussa un sourcil surpris tandis que Dark se mis en charge de le finir.

Que néni ma poule …il est tombé du trou, j’ai entendu le « schpok » qu’il a fait en atterrissant. C’est d’ailleurs pour ça qu’il a râlé…regarde le sens du …du corps on voit bien que c’est situé sous le trou.

Lui de mauvaise fois ? Certainement, mais il assumait pleinement. Il le laissa ensuite s’enflammer jugeant de nouveau qu’il était inutile de répondre à ses accusations, lui qui était certainement le mec le plus cool et le moins chiant des deux. La preuve en est, il était très certainement le seul sur Nosgoth capable de supporter Dark une journée entière…c’était bien évidement sans compter sur sa femme Archess. Mais elle, elle devait forcement y trouver un certain intérêt. Dark une bombe sexuel ? Mouarf, non c’était forcement autre chose, mais quoi …A l’occasion il poserait la question à la délicieuse jeune femme, bien trop belle d’ailleurs pour une tête de cul comme son pote. Il sourit bêtement en observant Dark et avant que ce dernier ne finisse par un « quoi ? » il claqua des doigts !

J’ai trouvé ! On va s’éclater et surtout …je ne veux pas t’entendre l’ouvrir, tu as choisi cette destination je prends les deux suivantes. Ce s’appel le partage équitable …à la mode Keran.

Un petit clin d’œil et il attrapa son pote par la manche avant qu’il ne proteste.


La suite ICI ma poule !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Défi] Ca va déch... déch... déchirer ce soir ! [Keran]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Défi] Ca va déch... déch... déchirer ce soir ! [Keran]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Earth Playground :: Bâtiments et transports publics-